La découverte:

Premier coup de pelle

Premier coup de pelle. A droite Yves Desfosses, Conservateur Régional de l'Archélologie - Ministère de la Culture et Communication accompagné de Philippe Gorczynski

Le 5 Novembre 1998, une équipe composée d’Yves Desfosses, alors responsable du Service Régional de l’Archéologie, d'un grutier et de moi-même, allait être l'auteur d'une incroyable journée. Après plus d’une heure de terrassement, un bruit important annonça que le godet de la grue avait accroché une plaque métallique. Il s'agissait du panneau supérieur sur lequel est fixé la trappe d’accès du tank. Une fois ouverte, une exploration s’engage. Les premiers éléments observés montrairent que le char avait servi d’abri. La journée est marquée par de nombreuses visites immortalisées par un grand nombre de photos. En soirée, Yves et moi décidons de reboucher la fouille par mesure de sécurité.



La trappe du tank apparait

La porte d'accès du panneau supérieur vient juste d'être ouverte.

Avec l’aide d’Alain Jacques, directeur des services archéologiques de la Ville d’Arras et de l’Institut National d’Archéologie Préventive, une équipe d’archéologues professionnels est constituée. Les travaux de dégagement vont durer plusieurs jours. Le 20 Novembre 1998, pour le 81ème anniversaire de la Bataille de Cambrai, le tank est entièrement découvert. Il est au centre d’un cratère de plus de 20 mètres de diamètre et de 5 mètres de profondeur. Les visiteurs et les médias internationaux sont au rendez-vous. Une cérémonie à la mémoire des soldats du Tank Corps clôture cette journée émouvante.


Une ceremonie cloture la journée

20 Novembre 1998, jour anniversaire de la bataille de Cambrai, la fouille est terminée. Une cérémonie clôture la journée.

Quelques jours plus tard, le tank est exhumé par une entreprise de levage. En raison des dimensions du char, les solutions envisagées pour l'entreposer n'ont pas pu être adoptées. Le char sera déposé provisoirement (pendant 2 ans!) dans la cour de Mr Gerard Drain, maire du village de Flesquières. Mr et Madame Drain n'ont jamais reçu autant de visiteurs internationaux dans leur propriété!






Opération "Final Rest" (Repos éternel):

Le tank entre dans la grange

Le tank entre dans la grange


Le char était en sécurité dans la cour de ferme de Monsieur le Maire de Flesquières mais les conditions de conservation étaient loin d’être satisfaisantes. Lors des changements de température, un phénomène de condensation produisait un ruissellement sur les parois et l’humidité retenue par la bâche en pvc commençait à altérer l’aspect du tank. D’autre part, l’heure était venue de penser à la valorisation. Le char ayant été retrouvé à Flesquières et son histoire étant liée à celle du village, il n’était donc pas question d’établir le projet ailleurs.

Il fallait trouver un bâtiment suffisamment spacieux pour accueillir ce monument de 23 tonnes mais aussi un espace muséographique. Rapidement l’attention s’est portée sur une ancienne grange. Suffisamment grande et idéalement placée, elle avait été restaurée après la Première Guerre Mondiale et était en bon état. Ses murs portent encore les stigmates de la bataille.

Très rapidement la transaction se réalise et une stèle couverte par des pavés de la ville de Cambrai est érigée au centre de la grange.

2 grues pouvant soulever chacune 80 tonnes et un semi remorque de grande longueur avaient été nécessaires lors de l’exhumation. Cette fois, une nouvelle contrainte liée à la hauteur de la grange, allait nous obliger à trouver une autre solution. Celle-ci est apportée par l’Armée Britannique qui généreusement mettra à disposition un détachement spécialisé : la 118ème REME Company. Cette opération sera baptisée « Repos éternel ». Le groupe composé d’une vingtaine de militaires et d’un conseiller technique, (monsieur Bob Skinner, ingénieur et concepteur de tank pour la société Alvis) et équipé de 3 grues, d’un semi-remorque et de plusieurs véhicules d’assistance, allait mettre une journée entière pour finaliser avec succès cette opération délicate. La manoeuvre sera restransmise en direct sur la chaîne de télévision Skynews avec le concour de Monsieur Rob Kirk. Le 24 Septembre 2000, Deborah est chez elle !

Partie suivante: L'identification




Aller en haut